Colorfull Bubble est un forum de graphisme. Venez apprendre les techniques de graph, à coder, participer aux jeux et battles.
ColorFul Bubble compte 132 bulles pour un total de 4246 messages.
 
Bonjour à toutes mes petites bubbles, cela faisait longtemps n'est-ce pas ?
Je vous contacte, mes dames, messieurs, pour vous informez que la version deux de Colorful Bubble,
qui sera nommé Colorful Skin est en cours de préparation et ouvrira dans les quelques jours à venir.
De ce fait, nous avons besoin d'une équipe de staffien soudée et motivée.

Nous vous invitons, membres ou futurs staffiens à vous inscrire sur :
http://colorfull-skin.bbgraph.com/ . Comme vous avez du le comprendre, le forum n'est pas
terminé, il reste quelques petites choses à terminés à droite et à gauche, mais vous
pouvez déjà vous inscrire.

La version deux du forum ne sera pas exactement comme la première,
effectivement, nous proposerons dorénavant un service de référencement de
forum RPG et un service d'aide RPG en plus du reste.

Nous espérons vous voir nombreux pour une folle aventure.
Ryuu

Partagez | 
 

 Exemple Rp de Veredraun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 93
Age : 31
Bubbles Points : 210

Date de naissance : 23/09/1987
Date d'inscription : 13/11/2011

Localisation : Mesdon les gaz

Masculin
Click ♥
MessageSujet: Exemple Rp de Veredraun   Lun 21 Nov - 20:01

The Rolling Stones - Gimme Shelter

Oh, a storm is threat'ning
My very life today
If I don't get some shelter
Oh yeah, I'm gonna fade away


Voila qu'une nouvelle journée commence, il est déjà six heures du matin, et je déambulais à moitié réveillé dans les couloirs de ma division. Ces bâtiments, je les connaissais comme ma poche, rien ne pouvait me permettre de me perdre dedans. Quelques shinigamis étaient déjà réveiller, entrain de s'entrainer. D'un signe de la main, je les salua, et ils me rendirent mon salut, avec le respect qu'impose mon grade de Taisho. Puis je fus déjà attaqué de toutes part, par ceux qui avaient des papiers à me faire signer, ou bien des missions à me donner. 'Laissez moi tranquille' me passait je dans ma tête, la tranquillité n'a pas de prix, alors laissez le peu qu'il me reste pour moi même. J'esquiva toutes ces personnes en allant dans mon bureau, le seul endroit ou je n'était pas dérangé. C'était un peu une sorte d'abri pour moi, un bunker ou personne ne me dérangeais.

War, children, it's just a shot away
It's just a shot away
War, children, it's just a shot away
It's just a shot away


Je lisais les différents rapports qui s'étalaient sur mon bureau, et les trois quart de ceux ci, me parlait de bataille, et de morts le plus souvent. J'avais déjà perdu quelques éléments de ma divisio, et malheureusement c'était ceux avec qui j'étais le plus proche, même si je ne devais pas trop avoir trop de sentiments pour mes co-équipiers, car c'est comme cela que je les appelais. L'un des rapports me décrivit une bataille ou un jeune enfant humain avait été la cible d'une attaque d'un hollow, et il avait péri durant ce rix, car les dieux de la mort étaient arrivés un peu trop tard.

Ooh, see the fire is sweepin'
My very street today
Burns like a red coal carpet
Mad bull lost its way


Tout cela n'augurait rien de bon, ces attaques étaient de plus en plus courante, et le nombre de victimes collatérales augmentait lui aussi de façon assez prodigieuse. Qu'attend Yama-Ji pour ordonner une offensive massive, afin de réduire au maximum le risque de destruction du monde réel. Après tout c'était quand même notre but a nous, en tant que Shinigami, de défendre la veuve et l'orphelin. Mes opinions divergeaient souvent de celles des autres Taisho, car j'étais peut être un peu trop proche, comme certains le sous entendait. Je sentais bien, que si cela continuait comme cela, un évènement majeur arrivera dans la Soul Society, et personne ne pourra s'en défendre. J'avais un très mauvais pressentiment à propos de ce sujet la. J'avais l'impression que la tête pensante du Seireitei, était beaucoup plus occupé à gérer ses propres troupes, et essayer d'améliorer la vie de certains nobles, plutôt que de s'occuper de ce qu'il se passait dans le monde réel.
War, children, it's just a shot away
It's just a shot away
War, children, it's just a shot away
It's just a shot away


Il allait falloir que cela change, je ne pourrais bientôt plus supporter tant de batailles, et tant de morts inutiles. Je pris donc l'intention d'aller le Capitaine-Commandant en personne pour lui expliquer mon point de vue, quitte à devenir agressif dans mes paroles. Peut être que la parole d'un Taisho, aurait plus d'importance que celle de simple messager. En quittant l'abri que mon bureau formait, je retrouvât les larbins habituels qui me voulait pour diverses tâches. Je ne dis rien, et avançât mon chemin pour sortir des bâtiments de la dixième division. D'un rapide coup d'oeil, je fis comprendre à mon vice-capitaine qu'il allait devoir assurer l'entrainement des nouvelles troupes durant mon absence. La direction du siège du Seireitei, passait non loin de la sixième division, dirigé par un membre de famille Kuchiki. Encore un de ces nobles, qui avaient trop de privilèges, et qui avait un poids de paroles beaucoup plus importantes que les autres Taisho, qui s'étaient durement entrainé pour gagner leurs grades.

Rape, murder!
It's just a shot away
It's just a shot away


Mon regard se porta désormais sur la première division, ou siégeait le Capitaine-Commandant Yama-Ji. Peut être aurait il assez de sagesse pour pouvoir m'écouter, et ainsi permettre aux simples humains de vivre plus aisément. Mais mon parcourt fut stoppé par quelqu'un. Et ce quelqu'un n'était d'autres que le capitaine de la sixième division, ce Kuchiki que je méprisais tant. Il se sentait tellement supérieur avec son titre de famille noble, que je le lui aurais fait bouffer. Mais ce n'était pas le moment pour que je sois dérangé. Je me décala pour éviter sa présence, et continuer mon petit bonhomme de chemin. Néanmoins, ce Taisho semblait décider à venir me parler, ou bien simplement me bloquer l'accès au partie de commandement du Seireitei. Quelles étaient ses intentons ? Nul ne le savait, mais en tout cas, ce n'est pas un faiblard comme lui qui m'empêcheras de venir déblatérer sur mes idées ...

The floods is threat'ning
My very life today
Gimme, gimme shelter
Or I'm gonna fade away


J'espère qu'il ne va pas encore essayé de ma faire penser comme lui, car c'est vraiment un truc que je ne supporte pas. Et dans l'état ou j'étais, mieux vaut ne valait pas m'énerver. Mon esprit essaye de me calmer, en me faisant comprendre qu'il ne servait à rien de se prendre la tête pour quelqu'un de son genre. Mais je lui rétorquais, qu'une personne comme lui, userais de toutes son influence pour que ses actions soit automatiquement suivi par le Capitaine-Commandant. Même mon zanpakuto me fit sentir ses émotions. Les jumeaux était assez inquiet eux aussi de la situation. Il faut dire qu'ils étaient a chaque fois aux premières loges, que je rencontrait un hollow ou une créature ressemblant à celle ci. Lentement, je m'arrêtât de marcher, et me tournât vers le capitaine de la sixième division, qui s'avançait vers moi de son pas non-chalant. Expliquez moi pourquoi, je ne peux pas être tranquille une seule journée ... Je ferais n'importe quoi pour avoir un endroit ou on ne me dérangerait pas pendant plusieurs heures ...

War, children, it's just a shot away
It's just a shot away
It's just a shot away
It's just a shot away
It's just a shot away
I tell you love, sister, it's just a kiss away
It's just a kiss away
It's just a kiss away
It's just a kiss away
It's just a kiss away
Kiss away, kiss away ...







Dernière édition par Veredraun le Lun 21 Nov - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemortedarthur.forum-pro.fr/
avatar

Messages : 93
Age : 31
Bubbles Points : 210

Date de naissance : 23/09/1987
Date d'inscription : 13/11/2011

Localisation : Mesdon les gaz

Masculin
Click ♥
MessageSujet: Re: Exemple Rp de Veredraun   Lun 21 Nov - 20:02

Creedence Clearwater Revival - Fortunate Son

Oh, Some folks are born made to wave the flag,
Ooo, they're red, white and blue.
And when the band plays hail to the chief,
Ooo, they point the cannon at you, y'all!


Voila que ce Ginrei Kuchiki apparaissait devant moi. Il était bien plus âgé, et paraissait être quelqu'un de sage et de réfléchi. Mais je ne me laissa pas défaire par son attitude qui semblait attendrir les gens. Depuis que j'avais intégrer le Seireitei en tant que simple shinigami, j'avais toujours eu quelques chose contre ce noblesse tout à fait inutile et tout les avants qu'elle se donnait. Je ne comprend pas pourquoi quelqu'un qui serait d'une famille "noble" aurait plus facilement le droit à être Taisho, plutôt que quelqu'un qui se bat avec ses tripes et qui y met du sien. Dans mon exemple, c'est pour cela que j'eus intégré la dixième division, car elle faisait fi des antécédents d'une personne, et se fiait plutôt à ses capacités, plutôt qu'a son pedigree. Même les premières paroles du capitaine de la sixième division, semblait être déjà chargé de sous-entendus par rapport à ma vision du monde, et ma façon de penser, par rapport aumonde réel. Je l'écoutait attentivement, cachant au plus profond de moi même, ce que je pensais vraiment de lui, et de sa soi-disante position supérieur au sein du Gotei 13. J'attendais surtout qu'il fasse la petite erreur qui me permettrait de renverser cette situation, qui commençait à m'exaspérer.

It ain't me, it ain't me, I ain't no senator's son, Son.
It ain't me, it ain't me; I ain't no fortunate one. No.


Cela faisait quelques minutes que j'avais commencé cette discussion plus ou moins philosophique avec Ginrei Taisho. J'avais de plus en plus de mal à comprendre sa façon de penser, qui a priori était tout le contraire de la mienne. Pour moi, les différentes missions que l'on coordonnaient dans le monde réel n'était qu'une perte de temps, alors que pour lui c'était la seule façons de protéger les humains. Ce qui m'énervait le plus, c'est que je sentais qu'il prenait un air supérieur face à moi, comme si sa position était plus importante que la mienne. Je luttais depuis mon ascension au grade de Taisho, pour que tout le monde ais les mêmes droits, et que cette noblesse présente, n'ai pas d'avantage pour accéder plus facilement aux grades les plus hauts. Je ne réussis pas à lui faire comprendre que chacun avait des compétences différentes, et que même si on était pas d'une famille de haut rang, on pouvait très bien être un excellent meneur de troupes, tout en restant quelqu'un de très proche de ses subordonnés. Le ton montât d'un cran, quand il commençât à me reprocher ma gestion des troupes, pour lequel il trouvait que j'étais beaucoup trop proche d'elle. C'était la chose à ne pas me dire. J'aimais être proche de certains de mes co-équipiers, quitte à laisser tomber mon grade de Taisho de temps en temps.

Some folks are born silver spoon in hand,
Lord, don't they help themselves, y'all!
But when the taxman comes to the door,
Lord, the house looks like a rummage sale.


De l'électricité se faisait ressentir dans l'air, autour des deux protagonistes. Certaines personnes qui passaient autour des deux taisho, semblait être étonné que deux personnes de leurs rangs, puissent ainsi se prendre la tête. Il ne fallut plus très longtemps pour que je lâche l'affaire, préférant me reconduire sur mon objectif principal, à savoir tenir une discussion avec Yama-Ji, le Capitaine-Commandant du Seireitei. D'un Shunpo, je me déplaçât loin du capitaine de la sixième division qui commençait vraiment à me taper sur le système. Mais ce Ginrei avait vraiment décider de continuer notre conversation, car lui aussi avait utilisé un pas rapide pour se trouver devant moi. Et la je ne sais pourquoi, mais j'ai dégainer mon katana pour le placer droit vers sa gorge, hésitant pendant quelque secondes à lui faire comprendre, que si il continuait à me parler comme ceci, cela se finirait très mal pour lui. Je vis une perle de sueur sur son front, quand la lame s'approchât de ce point vital.


It ain't me, it ain't me, I ain't no millionaire's son. No, no.
It ain't me, it ain't me; I ain't no fortunate one. No.


Je ne sus jamais pourquoi, mais après ceci, je repartis directement vers ma division, non pas que je regrettais l'action que je venais de faire, mais j'étais bien trop énervé pour parler au Capitaine-Commandant. Si je lui parlais dans l'état actuel des choses, cela risquait de s'envenimer rapidement. Je savais bien que je risquais de gros soucis en pointant mon zanpakuto vers Ginrei Taisho, mais il avait eu le don de me faire sortir de mes gonds, ce qui était une chose assez rare en temps normal. Mais la j'avais vraiment un véritable soucis avec la noblesse, et je pense que la meilleure méthode pour que le Gotei 13 se portes mieux, est vraiment de virer leurs droits, pour qu'il comprenne qu'ils sont des âmes comme les autres. Une fois près de la dixième division, je sentis que ma colère se ressentait tout autour de moi. Aucune de mes troupes de s'approchât de moi, sans doute qu'ils avaient trop peur de se prendre une soufflante. Il faut dire que la nouvelle avec Kuchiki Taisho, ferait vite le tour du Seireitei, et que je me retrouverai rapidement avec un rapport à faire, et sans doute une séance dans la chambre des 46. Pour me calmer, je ne trouvais qu'une seule méthode vraiment efficace. Je m'enfermât dans une pièce totalement vide, seulement décoré de différents blasons, appartenant aux anciens capitaines de la dixième division.
Some folks inherit star spangled eyes,
Ooo, they send you down to war, y'all.
And when you ask them, how much should we give?
Ooo, they only answer more! More! More! Y'all.


L'atmosphère dans la pièce ou j'étais devint vite étouffante au fur et à mesure que je cherchais à parler avec l'esprit de mon zanpakuto. Après une bonne demi heure de réfléxion, je put enfin attraper les jumeaux, qui étaient entrain de déambuler dans un vide cosmique, doucement parsemé d'étoiles et de nébuleuses. L'esprit habitant mon trancheur d'âmes était quelque peu bizarre, car ils ne parlaient que rarement, et se cachait pour éviter qu'on les voit. Mais il m'apportait un certains réconfort, car c'était peut êtres les seules personnes qui me comprenaient, ou du moins partageaient mon point de vue. Ma relation avec eux, durait depuis maintenant une bonne heure avant que je sorte de cette sieste méditative. Lorsque j'ouvris les yeux, la nuit était tombée sur le Gotei 13, plongeant cette immensité d'âmes dans une quiétude éphémère. C'est alors que je me décidas à sortir, afin de faire une ballade afin de me calmer les nerfs. Par chance, je ne rencontrât personne durant cette excursion nocturne. Mon attention se portât vers un mélèze tout proche, et qui se sentait bien seul sans ses collègues pinaceae. Il semblait souffrir du même mal que moi, à savoir que personne ne comprenait sa façon de penser. Je m'allongeas alors dessous, histoire de passer une nuit tranquille loin des soucis que me procurait ma division et tout le bataclan. Pourtant je sentis bien qu'a l'intérieur de moi, quelque chose de nouveau existais, et que celle ci était inconnu encore pour moi même ...

It ain't me, it ain't me, I ain't no military son, Son.
It ain't me, it ain't me; I ain't no fortunate one, one.

It ain't me, it ain't me, I ain't no fortunate one. No, no, no.
It ain't me, it ain't me, I ain't no fortunate son. No, no, no.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemortedarthur.forum-pro.fr/
avatar

Messages : 93
Age : 31
Bubbles Points : 210

Date de naissance : 23/09/1987
Date d'inscription : 13/11/2011

Localisation : Mesdon les gaz

Masculin
Click ♥
MessageSujet: Re: Exemple Rp de Veredraun   Lun 21 Nov - 20:06

Hocus Pocus - A Mi Chemin

Oh, Je suis,
Entre les mots et les lignes, les notes et les signes,
Les racines et les cimes, l’écran tactile et la mine,
Le sous-sol et le prime time.
Ma campagne et Paris by night.


Cela faisait maintenant un moment que j'avais ce zanpakuto et l'esprit qui y habitait. Et à vrai dire, les jumeaux étaient une compagnie plutôt plaisante, tout en étant assez distant. Sur plusieurs points de vues, ils partageaient mon point de vue, alors qu'ils ne disaient quasiment rien, et me le faisait comprendre en me donnant de temps en temps, des signes de lumières, signifiant, qu'ils n'étaient jamais très loin de moi. J'avais plongé dans cette douce rêverie durant toute le nuit, et tout ceci bien loin de ma division, et de tout ce qu'il pouvait s'y passer. J'ai lentement ouvert les yeux, et vit la lumière du soleil tamisé à travers le feuillage de ce mélèze, qui m'avait servit d'abris pour la nuit. D'une main je caressa son tronc, et le remercia silencieusement de la quiétude qu'il m'avait apporté.

Entre le vieux pour les jeunes et le jeune pour les vieux,
Entre « Connard » et « Monsieur».
Entre vous et tu, entre tu et vous,
La drapeau blanc et « Entretuez-vous »


Seul, c'est l'adjectif qui correspondrait mieux l'état d'esprit dans lequel j'étais. Mon esprit divaguait parmi les étoiles, essayant de rattraper ces rayons de lumières qui filaient dans ce firmament parsemé de lueurs multicolores et féériques. Au milieu de cette obscurité pourtant si sombre que cela, se trouvait mon esprit, divaguant, errant, à la recherche de quelque choses. Rien de bien précis, mais je cherchais, quelque chose qui me permettrai de me raccrocher à cette réalité. Mes mains étaient semi translucides, et mon regard se perdit à travers celle ci, pour mieux observer ce dôme qui paraissait si proche, et pourtant distant de plusieurs mètres. De temps à autres, je voyais les jumeaux mains dans la mains, entrain de voler eux aussi, et sans doute simplement pour le plaisir de voir son propre corps flotter dans les cieux.

Le poinçonneur des Lilas et Rockin’ Squat,
J’suis juste là entre l’oreille gauche et l’oreille droite.
Entre mon home studio et Universal,
Un smoking et un T-shirt sale.


Doucement, je me dirigeas vers mes quartiers, ou normalement j'aurais du passer la nuit, près des autres dieux de la mort qui me servait de collègue. Cette nuit m'avait fait réalisé que mes idéaux étaient bien loin, de la plupart des autres capitaines, et qu'après l'incident d'hier, il me serait de plus en plus dur de leurs faire comprendre. J'étais peut être un peu trop proche d'un Qu'el'saruk pour eux, qui se contentaient le plus souvent d'appliquer les ordres qu'ont leurs donnaient. En tout cas, cette rêverie me fit rendre compte, que mon entrainement n'étaient ps encore parfait. Mon style de combat était soit parfait en attaque, ou parfait en défense, mais jamais les deux en même temps. Il allait falloir que mes deux lames puissent devenir un rideau impénétrable, tout en donnant des multiples estocs pour mon adversaire.

Entre le pote et le boss, l’artiste et le fils,
L’homme et l’ex-gosse, l’expert et le novice,
L’introverti et le MC,
Entre Sylvain et 20Syl.


Sans réveiller personne de la dixième division, je m'introduis dans la zone d'entrainement pour remettre à jour tout ce que j'avais appris. Je décida de remettre en cause tout ce que j'avais appris durant les années à l'académie, et même pendant mes anciens combats. J'affutât les lames de mon Daisho, pour que leurs tranchants soit parfait, et qu'ils puissent mettre en défaut la plus parfaite des défenses en peu de coup. Je modifia aussi la garde, pour changer mes mains de positions en plein combat, le plus rapidement possible, pour mieux surprendre mon adversaire. La position des fourreaux fut changée aussi. Je plaçât chacun d'eux, de chaque coté de moi pour donner plus d'amplitude à mes dégainements. Après un tout un bon Veldruk, doit prendre soin de ses Velve tout autant que sa vie, celles ci devaient devenir l'extension de ses bras, et apporter la meilleur solution possible au moment le plus opportunt.

Mon âme, entre espoir et futur sinistre.
Si tu voyais ces colères dans mon cœur,
Tu m’aimerais moins peut être - comprends,
Je t’invite au trip dans mon turf.


Mon esprit et mes sens s'aiguisèrent eux aussi, je devais ne faire qu'un avec mon daisho, ressentir tout au fond de moi, ce que ressentait vraiment les jumeaux, aller jusqu'à partager leurs émotions. L'ombre et la lumière devaient mes alliés, autant que mes ennemis. Chaque ombre pouvait me servir à donner un assaut furtif, tandis que la lumière solaire me permettrait de mieux me camoufler. Je ne devais pas non plus regarder trop devant, ni trop derrière, sans peine de me retrouver au dépourvu par mon adversaire, qui pourrait profiter de mon attention. Chaque coup devait être donné stratégiquement, pour que l'autre lame puisse atteindre son adversaire, tout en se protégeant le maximum des ripostes qui pourraient intervenir. Chaque attaque était synonyme de contre attaque et de représailles totalement aléatoires pour mon adversaire. Chaque angle étaient important, même le plus infime pouvait ouvrir une brèche dans la garde de l'adversaire, et lui infliger un coup fatal.

Je suis
Entre l’être humain et les objets,
Entre les sillons et les octets,
Avant et après,
Concret et abstrait.


Je terminas cette entraînement sortant de l'ordinaire, par une sorte de litanie que j'adressais à chacune de mes lames, pour leur dire que leurs tranchants seraient toujours parfait, et qu'elles faisaient partit de moi, comme mon cœur et mon cerveau. Suite à ceci, je rengainas les lames doucement dans leurs fourreaux, pour ne pas émousser l'affutâge parfait. Personne ne m'avait vu m'entrainer, et cela valait mieux. J'avais fait tout le contraire que l'on pouvait enseigner à l'académie Shinigami, ne pas laisser de répit à son adversaire, le refaire reculer au maximum, et profiter d'une de ses failles. Ce qui était étonnant, c'est que personne ne vint me voir, par rapport à mon agression du capitaine de la sixième division. Qui sait, peut être que ce Shebali avait comprit ma position ... Et puis merde ... Lil waela lueth waela ragar brorna - lueth wund nind, kyorlin elghinn ...

Entre le père et le fils que je suis,
Faire face aux tempêtes que j’essuie,
En restant digne, accepter ses contrastes et ses rêves,
Qu’à la faveur de la nuit, dans les étoiles on trace. . .




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemortedarthur.forum-pro.fr/
avatar

Messages : 93
Age : 31
Bubbles Points : 210

Date de naissance : 23/09/1987
Date d'inscription : 13/11/2011

Localisation : Mesdon les gaz

Masculin
Click ♥
MessageSujet: Re: Exemple Rp de Veredraun   Lun 21 Nov - 20:07

Audioslave - Be Yourself

Oh, Someone falls to pieces,
Someone kills the pain,
Spinning in the silence,
She finally drifts away,
Someone gets excited,
In a chapel yard.


J'comprend plus rien, y'a une espèce d'ambiance bizarre qui vient de s'installer dans le Gotei 13. Comme si une force supérieure avait son apparition, et avait foutu le dawa, alors que c'était déjà bien le bordel avant. Putain mais qu'est ce que je fous la, en plus y'a une ambiance malsaine qui traine entre certains Taisho, donc celui de la neuvième, et celui de la cinquième aussi. D'ailleurs le fukutaisho de cette même division était vraiment étonnant, tout le monde disait que c'était un surdoué, et que son zanpakuto était plus que bizarre. M'enfin cela restait un trancheur d'âmes de type 'Eau', rien qu'une lumière purificatrice ne pourrait effacer ou bien altérer. Ce qui m'emmerdait le plus c'est que depuis un bout de temps, je sentais un truc bizarre en moi, comme si quelqu'un d'autre était entrain de naitre dans mon corps. J'étais pas une bonne femme, didiou, j'aurais pu tomber enceinte, et puis vu les gueules de celle que je vois, y'en a pas vraiment une qui me donnerait envie d'avoir un gosse. Va falloir que je fasse un tour à la douzième, peut être qu'ils auront une solution, ou du moins un truc pour m'expliquer pour je ressens ceci.

And catches a bouquet,
Another lays a dozen,
White roses on a grave,
Yeah...
And to be yourself is all that you can do,
Hey...
To be yourself is all that you can do !


Bon cela fait maintenant quelques jours que j'me trimballe avec ce truc en moi que je sais pas ce que c'est, mais en tout cas un truc qui est sur, c'est que ce truc m'empêche de dormir et de penser correctement. Allez pas me dire que je devient schyzo ou un truc de ce genre, y'aurait de quoi péter un câble. Si c'est ça, donner moi une corde, ou un truc de ce genre, autant se coincer les parties dans une porte, plutôt que de vivre avec quelqu'un d'autre dans sa tête. Bon si je faisais un tour avec mon zanpakuto, peut être que cela me changera les idées. Allez hop daisho à la ceinture c'est partie pour une petite promenade nocturne. Au moins j'suis sur que personne viendra me faire chier durant la nuit, et puis de toute façons, qui voudrait approcher un Taisho qui avait agresser un autre Taisho quelques semaines auparavant. J'étais sans doute devenu un Paria, mais au moins le point positif c'est qu'on me laissait tranquille maintenant. Plus aucune missions pourries, pas de papiers à signer, peut être qu'on pouvait appeler cela une mise au placard. Oh attend c'est ce putain de mal crâne qui me prend j'crois que je vais m'assoir et ...

Someone finds salvation in everyone,
Another only pain,
Someone tries to hide himself,
Down inside himself he prays,
Someone swears his true love,
Until the end of time.


Vache ou est ce que je suis rendu maintenant, cela ressemble pas vraiment à l'esprit de mon zanpakuto, pourtant il est encore avec moi. Puis c'est qui ce machin tout blanc en face de moi, avec sa tête ronde et sa bouche en travers, on dirait qu'il a un pet au casque. Oh bah tien, v'la qu'il se plaint maintenant, j'suis tombé sur un dépréssif, youpi c'est la fête, j'ai vraiment le don de tomber des cas soc' quand même. Il s'appelle comment ? Marvin ? Mais il vient d'où lui, on dirait qu'il est tiré d'une histoire à la mord moi le noeud. Bon par contre ce que j'aime pas trop, c'est ce machin tout blanc qui se forme entre ses mains. On dirait qu'il concentre son énergie entre ses doigts pour faire quelque chose. Hého, en fait il veut me balancer un truc dans le coin de la gueule, mais quelle connard, il se croit dans un cirque la, c'est pas la fête, si c'est comme ça moi aussi j'vais me battre. Tiens sans doute que le shikai suffirait ... Hey mais attend je peux même pas l'invoquer, bah super j'dois me débrouiller sans maintenant, autant dire que je suis dans le caca jusqu'au au cou.

Even when you've paid enough,
been put upon or been held up,
with every single memory of,
the good or bad, faces of luck,
don't lose any sleep tonight,
i'm sure everything will end up alright,
you may win or lose.


C'est qu'il était coriace le salop, il avait la peau aussi dur que la pierre, puis en plus moi avec mon Hakuda proche de celui d'une moule anémique, je risquais pas de lui faire grand chose. 'Tain j'aurais dus écouter les cours à l'époque, au lieu de glander à faire des morpions sur mes cours. Oh tien il balance son bras vers moi, si je le choppais avec que je le tapais avec. CRAC ! En fait sa jointure était pas vraiment solide, et au moins j'avais un genre de massue de fortune maintenant. Ce qui était marrant, c'est que ce Marvin n'avait même pas eu mal, il se contenta de me dire un truc genre ' C'est pas grave, j'ai l'habitude, c'est devenu classique pour moi' ... J'me demande bien comment on fait pour être aussi dépressif quand même. Profitant de son inattention, je prie son bras et frappa un grand coup sur sa tête, et la un autre CRAC se fit entendre. Sans doute que j'avais péter sa boite crânienne. Et merde v'la qu'il se régénérait aussi, bon bah au moins j'espère lui avoir enlever des neurones, pour lui faire comprendre ceci. Rhha v'la que ce monde disparaissait, et j'me suis retrouvé la ou je m'étais assis, avec un genre de masque blanc à mes pieds. Peut être cela était il un reste de ce combat ...

But to be yourself is all that you can do,
Yeah...
To be yourself is all that you can do,
Ohhh...
To be yourself is all that you can do,
Ohhh...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemortedarthur.forum-pro.fr/
Contenu sponsorisé


Click ♥
MessageSujet: Re: Exemple Rp de Veredraun   

Revenir en haut Aller en bas
 

Exemple Rp de Veredraun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colorful Bubble - Forum de Graphisme ! ::  :: Les archives Administratives-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit